« Le temps qui passe est déjà disparu à tout jamais »

C’est ce que nous pourrions prétendre si nous n’avions pas Robert Roy

 

On dit que les tableaux de Robert Roy savent capter à tout jamais le petit moment très précis qui fait tout le charme et donne toute sa teinte à l’esprit même de la fête. Un moment magique cristallisé à tout jamais!

 

Il va sans dire que nous vous invitons à venir voir les œuvres de Robert Roy et d’échanger avec lui afin de lui permettre de mieux vous connaître.

 

 

 

 Un tableau en direct peinture en direct à l’huile sur toile. Robert Roy artiste peintre du Québec 
 
Lettre rédiger à la suite d’une fête en son honneur

La première frustration artistique de ma vie (et la plus grande) a été   de me faire souffler une toile de Robert Roy à la fin de mes études  universitaires par un acheteur plus rapide que moi. Ce tableau aurait été le cadeau, de moi à moi, pour avoir mené à terme ma maîtrise. J’ai vécu avec cette peine pendant plus de 25 ans. J’en avais fait mon deuil de cette toile, mais régulièrement, j’y repensais et à chaque fois j’éprouvais des regrets.

 Pour mes 50 ans, mes amis et mon adorable conjoint m’ont offert le plus beau cadeau du monde : Robert Roy en personne est venu  peindre en direct la scène de ma fête d’anniversaire !!! Triple plaisir parce que nous avons eu le privilège de voir tout le processus de création se faire sous nos yeux, parce que je peux reconnaître  tous mes convives, mais surtout parce qu’à la fin, l’œuvre est repartie sans délai avec moi à la maison et pendant tout le trajet du retour, je répétais : « J’ai enfin mon Robert Roy à moi  !!! »

 Marthe Taillon, mai 2014

 

Robert Roy

 

 

 

 

C’est en 1957, à Ste-Perpétue, au cœur d’un petit patelin bucolique où la vie se déroule calmement, que Robert Roy ouvre les yeux sur ses premières couleurs.  Né dans une famille d’entrepreneurs, Robert Roy s’implique tôt dans l’entreprise familiale : un magasin général qui fait office d’épicerie, de quincaillerie, de meunerie et même de salon funéraire.  Conscient de la chance qui s’offre à lui, Robert Roy plonge à fond et devient l’un des actionnaires du magasin général L.D.Roy inc.

 

À l’aube de la retraite, Louis, le père de Robert, se découvre un passe-temps : la peinture.  Robert, fasciné, l’accompagne et étale, lui aussi, ses premières couleurs.  Il a 18 ans.  Son monde s’ouvre alors sur de nouveaux horizons.  Animé d’une grande curiosité, il passe tous ses temps libres en compagnie de ses pinceaux et couche sur la toile tout ce qui le séduit un tantinet soit peu. 

 

À Ste-Perpétue, Robert Roy dessine l’univers qui l’entoure sous tous ses angles, mais il a bientôt soif de nouveaux horizons.  Qu'à cela ne tienne!  Son baluchon sur l’épaule, il part à la découverte du monde.  Au fil des ans, ses pieds foulent le sol de l’Amérique, de l’Europe et de l’Océanie.  Au cours de ses périples émergent alors des scènes inspirées d’une cinquantaine des plus importantes villes de la planète (Vancouver, Paris, New York, Malaga, Bruxelles, Sydney, Honolulu, etc.). Ses pas le conduisent jusque sur les rives d’îles lointaines, dont les Fidji. Le sourire moqueur et l’œil vif, Robert sème et ses toiles et sa joie de vivre sur son passage.

 

De retour au pays, Robert Roy suit une formation en dessin à l’Université du Québec à Trois-Rivières.  Habité d’une détermination farouche, il développe son art et sa technique et s’implique à fond dans de nombreux événements artistiques. Comme sujets, il privilégie les êtres humains s’arrêtant à la beauté de leurs corps tout en en faisant appel à leurs mouvements des personnages particulièrement dans ses scènes de rue ou de sport comme le ski, les parties de hockey et de soccer.

 

La liberté du geste caractérise son œuvre et définit son style résolument expressionniste.  Le mouvement est vif. La vie jaillit de la composition et la fébrilité du moment vécu s’en dégage.

 

Par la netteté de ses couleurs, la vivacité de son coup de pinceau, et surtout, par son ouverture à la vie, Robert Roy est parvenu à capturer le moment présent et à le transmettre avec générosité. En plus de peindre ce qu’il voit, Robert Roy partage ce qu’il ressent. Il s’agit non pas d’une expression artistique factice, mais bien de l’expression d’émotions et de sentiments bien réels.  Voilà pourquoi l’on éprouve, en présence de ses oeuvres, une communion avec l’artiste.

 

Robert Roy travaille comme il aime vivre, c’est-à-dire, avec plaisir avant tout. Le spectateur ressent ce plaisir et cette douce folie dans l’impulsion qui anime ses dessins et ses toiles.

 

 

 
 
 

Tous droits réservés © 2005 France Beaupré, agente d'artistes
Site web par Signé François Roy